21/09/2005

Confidientiel

« Brûle encore bien qu’ayant tout brûlé » - Jacques Brel...

Je croyais que ma vie s’éteignait à petit feu et que tout allait se terminer afin que je renaisse dans une autre vie !

J’ai entretenu des mystères sur ma vie alors qu’écrivant des poèmes je dévoilais une face de l’artiste qui dormait en moi et qui avait besoin de cette reconnaissance qui fait qu’on garde le courage.

Aujourd’hui encore j’ai grandi. Le feu que je croyais éteint s’est rallumé en moi, pour moi et ma famille !!!

Je ne vivais plus qu’au travers de la maladie de ma fille à en oublier la maman avec qui je partageais la vie au quotidien. Alors que elle aussi de son côté souffrait d’une manière toute aussi intense que moi.

Récemment elle a découvert la vie du poète guerrier dont je l’avais exclue et ce fut une crise intense. La tristesse de ne pas exister dans ma vie l’a cruellement assassinée ...

Pendant les jours qui ont suivi nous avons traversé une crise comme beaucoup de couple qui nous a mené vers la réconciliation et le dialogue.

Nous avons tous les trois un combat à mener et surtout un combat contre l’individualisme qui ruine notre société actuelle et la déchire de l’intérieur et de l’extérieur.

Bien sûr nous n’avons pas la recette miracle pour mener ce combat vers le succès mais ensemble nous ferons de notre mieux pour ne pas tomber dans le cliché facile de la séparation.

Le poète guerrier

16:04 Écrit par Mediacteur dans Témoignages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.