21/09/2005

Volée de coups en retour

De marie Petitjean

>- Pourquoi le passage à un second ? Les attentes étaient-elles différentes

La 1ère idée était de faire une sorte de journal et de "retrouver" d'anciennes connaissances. Le 1er me semblait un peu trop personnel (par rapport aux commentaires laissés) et à force je savais plus trop bien quel style adopté alors j'en ai fait un nouveau

>- Ces attentes sont-elles rencontrées ? un peu, bcp, pas du tout…

J'ai eu des réactions positives, j'ai repris contact avec des amis et m'en suis fait qqs nouveaux

>- Les commentaires sont-ils pour toi une dimension importante de ta communication ?Je suis (malheureusement) très sensible à cela

>- Ceux que tu as reçus répondent-ils à cette attente ?

Parfois non, il y en a qui t'écrive n'importe quoi

>- Que pense ton entourage de cette expérience ?

Mon père a trouvé ça trop "intime" les autres ont appréciés

>- Pourquoi arrêtes-tu ?

Malheureusement je rencontre aujourd'hui qqs problèmes perso

- Que penses-tu des blogs que d'autres écrivent et que tu as visité ?

Le concept est pas mal, je pense que ca aide certaines personnes à s'ouvrir "au monde" et peut être à elles-mêmes. En fait je me suis rendue cpte k'il était obligatoire de "cibler" un certain public, je veux dire par là que quand tu fais un blog tu dois t'attendre à certaines réactions et moi je pensai faire le 1er blog surtout pour que les gens ki me connaissent déjà me "retrouve" d'une certaine façon, mais je ne m'attendais peut etre pas à faire réagir d'autres personnes, à la fin j'ai abandonné "ce style" pcq g vu que ca ne plaisait pas au "peuple".. Sur Internet, C clair kon y recoit des coups, t'as tjs un "minable" ou l'autre qui viendra vider son trop plein chez toi ou ki viendra t'injurier sans raison et ca j'aime pas du tout… c'est claire que qq part les blogs servent de journal intime et les proches ont souvent du mal à le comprendre mais je dois dire que mm si ce n'était pas mon but 1er ca le devient automatiquement

16:26 Écrit par Mediacteur dans Témoignages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.