13/04/2006

ePortfolio Québec 2006

L'info se trouvait sur le "Café pédagogique" de ce 13 avril 2006.

"Au vu du petit nombre de français présents à la première conférence francophone sur le e-portfolio qui se tient en ce moment à Québec, on peut se poser quelques questions. Les rencontres passionnantes qui se tiennent en ce moment au coeur de la ville de Québec rassemblent plus de 200 personnes dont au moins une centaine sont impliquées directement dans des actions ou des recherches autour du e-porfolio". De Québec, Bruno Devauchelle (1) nous envoie ce premier compte rendu de la conférence e-portfolio.
...pour lire la suite

Voilà qui nous permet ainsi d'être déjà un peu présent à Québec. Mais le net nous en rapporche encore plus si nous prenons le temps de lire l'article soumis aux participants du colloque, article de Mario Asselin et Théo Bondolfi.

Je relève trois passages de cet article qu'il est intéressant de lire dans sa totalité.

A propos des apprentissages et de la pédagogie d'abord :"Le ePortfolio devenant un lieu de convergence des multiples utilisations personnelles, il provoque des changements notables dans le processus d’apprentissage et dans le parcours de formation. Les apprenants ont ainsi l’occasion de laisser facilement des traces de leurs apprentissages, de les classer dans le temps et par mots-clés, de recevoir beaucoup de rétroactions de la communauté, de nommer leur représentation de ce qu’ils retirent de ce cheminement; par là, ils identifient leurs acquis, leurs défis et les moyens qu’ils mettront en œuvre pour poursuivre leur cheminement."

A propos de l'écriture publique et en réseau, ensuite :
"Livrer ses états d’âme sur Internet et y partager ses réalisations peut sembler étrange pour qui ne croit pas à la puissance des réseaux, mais la plupart des gens qui tentent cet exercice remarquent des effets bénéfiques qui méritent d’être étudiés davantage. Certes, l’usage des ePortfolios socialement construit est jeune, mais déjà des indices d’un développement professionnel plus affirmé peuvent être décrits."

Enfin, sur la démarche pédagogique elle-même :
"« En privilégiant l’usage des blogues [dans un contexte de eportfolio], plusieurs compétences développées par les enseignants rendent l’outil encore plus performant et agissent sur le climat de la classe. Ça se traduit souvent par :
- La migration vers le paradigme de l’apprentissage.
- L’émergence de plusieurs stratégies pour faire apprendre.
- L’utilisation progressive de la différenciation pédagogique.
- La meilleure connaissance des styles d’apprentissage des élèves
- L’utilisation en classe de tâches plus contextualisées, qui comportent un problème à résoudre, pour lesquelles un processus est valorisé et un produit obtenu.»"

Et plus loin :
"Il devient intéressant de constater que tous les utilisateurs, jeunes et moins jeunes, sont en mesure d’identifier des changements substantiels dans leurs façons personnelles d’apprendre par l’utilisation des ePortfolios. Parmi ceux identifiés plus souvent, il y a ceux qui concernent l’écriture et la lecture, ceux qui sont d’ordre social et d’autres qui touchent ce que nous appelons au Québec, « les compétences transversales ». Les utilisateurs des cyberportfolios socialement construits d’Opossum disent écrire beaucoup plus souvent et lire bien davantage qu’auparavant. Le fait d’écrire sur un ordinateur et de pouvoir se corriger simplement et proprement (par rapport à l’utilisation du papier) est un facteur. Aussi, les apprenants racontent qu’ils apprécient pouvoir diffuser facilement le résultat de leur travail, qu’ils aiment beaucoup l’idée de recevoir des « feed-back » (oraux et écrits) sur ce qu’ils décident de rendre public et qu’ils ne sont jamais interrompus dans l’expression de leurs idées et réflexions."

Sans conclure par un trop facile "tout à l'ordinateur", on ne peut s'empècher de se dire qu'il y a là des champs didactiques à exploiter et que nous sommes sans doute encore trop peu nombreux à approcher, en Belgique francophone.

(1) Bruno Devauchelle a un blog perso et un site

09:39 Écrit par Mediacteur dans Pédagogie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.